Loading...

La guêpe saxonne | Dolichovespula saxonica

Reine sur son nid de 4 jours

Description : Reine mesurant de 15 à 18 mm, ouvrière 11 à 14 mm et mâle 13 à 15 mm. Clypéus à motif noir en général élargi vers le haut. Echancrure de l’oeil marquée seulement d’une étroite bande jaune en bas. Tempes présentant une petite tache jaune en haut et en bas.

Période de vol : Mai à septembre

Habitat : Biotopes ouverts et aussi régulièrement en zone urbanisée.

Distribution : Largement répandue et commune presque partout, la plus courante des Dolichovespula.

Moeurs : Beaucoup moins agressive que la guêpe commune et la guêpe germanique, même à proximité du nid, toujours visible. Elle nidifie à l’air libre, par exemple à l’extérieur de bâtiments ou dans les greniers (mais sans le dissimuler et toujours dans un lieu accessible). En grandissant, le nid prend une forme étonnamment allongée.

Guêpe saxonne

Guêpe saxonne

La quantité de petits nids vides que l’on rencontre (en particulier dans les greniers) témoigne d’un grand nombre d’échec à un stade précoce, lors de la fondation de colonies. A l’intérieur des bâtiments, grâce à la sécheresse de l’air, ils peuvent parfois se conserver pendants des années sans se désagréger. Cette espèce parfaitement innofensive souffre des persécutions humaines en raison de l’exposition de ses nids. Or elle ne se montre jamais importune.

Espèce semblable : Dolichovespula sylvetris n’a qu’un petit point sur le clypéus et seul le haut de ses tempes est jaune. On la rencontre surtout dans les forêts. Dolichovespula norvegica a les deux premiers segments abdominaux en général teintés de rouge. Dolichovespula adulterina est une autre espèce fort semblable. Son clypéus présente presque le même motif que la guêpe saxonne, mais avec les angles inférieurs étirés en deux pointes un peu recourbées vers le haut. Contrairement aux autres Vespinés, cette espèce parasite les nids des autres Dolichovespula, surtout D. saxonica. Elle pénètre dans le nid et y tue probablement la reine (ou celle-ci est tuée par ses propres ouvrières). Puis elle pond et fait élever sa progéniture par ses hôtes.

Statut: Espèce non menacée.

2018-04-28T12:58:05+00:00 Catégories : Guêpes sociales, Hyménoptères|0 commentaire